Le jour où j’ai décidé de jeûner

Le jour où j’ai décidé de jeûner
19 février 2017 Cécile Hamet

« Je m’imaginais que je ne pourrais bien jeûner que dans une clinique en Russie »

En matière d’alimentation j’ai exploré -volontairement et involontairement- pas mal de choses du fait de la maladie de Crohn. La prise en compte du jeûne comme possibilité de soutien à mon bien-être global est apparu sûrement en 2012-2013, alors que je me gavais de reportages Arte et que j’étais tombée sur le fameux-un* qui fait maintenant référence. En plus, à cette époque j’avais une bonne amie à quelques rues de chez moi qui était aussi intéressée par cette démarche.
Comme c’est émouvant de se rappeler qu’ensemble, nous avons fait nos premières 24 H de jeûne en alternant balades dans le parc et visionnages de l’excellente série Freaks&Geeks. À la suite de ces 24 H, mon impression était mitigée, j’étais heureuse de me sentir capable et en même temps une sorte de traumatisme avait fait que mon corps me l’avait fait payer aussi psychologiquement. Sensation difficile à mettre en mots…
J’avais remis le couvercle sur cette expérience et m’imaginais que je ne pourrais bien jeûner que dans une clinique en Russie ou dans une association où on exerce une activité sportive douce en parallèle. Par hypothétique manque de moyens matériels et temporels, j’avais mis cette idée très loin sur le côté.

Jusqu’au jour où…

Le 2 janvier 2017, je remercie l’univers de mettre fin à la période des fêtes -j’avais oublié la galette des rois, la chandeleur et tout le toutim :)- parce que je me sens lourde, déséquilibrée, pleine, bref, je ne me vois pas continuer l’année en prenant racine sur cet état. Justement à cette période je suis une chaîne sur Youtube d’un mec qui expérimente plein de trucs, et justement là, alors que je fais le constat que je veux que quelque chose change, hop !, dans mes suggestions une vidéo « pourquoi je ne mange pas un jour par semaine ». Merci univers ! La porte est de nouveau ouverte ! Je découvre le jeûne intermittent. J’enfile les vidéos et articles jusqu’à tard dans la nuit, je cherche un max d’explications, témoignages et avis. Je m’endors déterminée à commencer dès le lendemain ! Le seul point faible que j’observe c’est que la plupart des informations disponibles sur le net sur ce sujet sont quand même très orientées sur « je fais de la muscu » ou « je veux perdre du poids ». Du coup, il y a peu d’articles qui traitent du bienfait de ce type de jeûne en abordant simplement le côté santé. L’objectif qui se dessine pour moi au fur et à mesure de mes lectures c’est de mettre mon intestin plus longtemps au repos :  prenons environ 5 heures de plus que d’habitude et ce 5 jours par semaine = 25 heures, donc sur une année potentiellement 52 jours de repos ! Génial ! J’imagine que ça pourrait faire une sacrée différence pour mes chères cellules digestives.

Le second objectif c’est de participer -peut-être paradoxalement- à mon retour à l’équilibre alimentaire. En effet, ayant entrepris beaucoup de modes de vie différents en peu d’espace-temps, j’ai l’impression d’être «physiologiquement» perdue. J’imagine que ça contribuerait à une sorte de « reset ». J’ai envie de remettre la nourriture à sa juste place pour moi. Que la nourriture soit un plaisir, une joie et un délice, un moment de partage, de convivialité avant tout. J’ai envie de connaître profondément et intensément mon corps, ses ressources et de renforcer ma confiance en lui.

Le troisième objectif en entreprenant le jeûne intermittent est d’arriver progressivement à faire entrer dans ma vie des 24 H hebdo de jeûne et pourquoi pas à m’encourager à effectuer un jeûne un peu plus long (3 puis 5 puis 7 jours).

Cela fait maintenant 2 mois que j’ai entrepris ce changement et pour le moment, ce que je constate est très positif. Je sens que ma connexion à la nourriture change et que je me sens globalement plus « forte », plus « posée ». Au bout d’un mois, j’ai expérimenté hyper facilement 24 H de jeûne et à l’heure où je vous parle je commence ma première expérience de 5 jours…

*famous one

4 Avis

  1. Valéry Vallin 2 ans ll y a

    Salut Cécile,

    J’ai fait 3 jours l’année dernière, superbe expérience, on en reparlera !
    Au plaisir !

    Val Val

    • Auteur
      Cécile Hamet 2 ans ll y a

      Salut Valéry,
      merci pour ton passage et ton commentaire 🙂 !
      Les 5 jours de jeûne ont été très instructifs et je me réjouis d’échanger à ce sujet,
      Cécile

  2. stephanie LAVIGNE 1 an ll y a

    J’ai cela qui me trotte dans la tête depuis un moment….j’ai envie de cette pause….j’ai envie de vivre cette expérience….je n’ai pas encore passé le cap ….

    • Auteur
      Cécile Hamet 1 an ll y a

      Bonsoir Stéphanie,

      Merci pour ton commentaire, ça me rappelle que j’avais prévu d’écrire la suite de cet article !
      En ce qui me concerne, ça a été un concours de circonstances et une bonne dose de motivation + curiosité qui m’ont permis de franchir ce seuil. Je n’ai pas encore fait d’article pour parler de ces 5 jours de jeûne et d’où j’en suis par rapport à tout ça, je vais m’y atteler prochainement 🙂 C’est un sujet que je trouve passionnant !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Redimensionnement des polices