Ka-Ké-Bo

Ka-Ké-Bo
24 septembre 2019 Cécile Hamet

Le 26 août j’ai entamé la deuxième saison de mon Kakébo. Cela fait donc aujourd’hui plus de trois mois que je l’utilise.

En quelques mots, un Kakébo est un cahier de suivi de budget. L’originalité du processus réside dans le fait que l’utilisateur est amené à se coacher lui-même pour trouver des astuces afin d’économiser. Alors, ce n’est pas économiser pour économiser, c’est plutôt dédier de l’argent à des projets qui tiennent à cœur.
Je m’arrête là pour l’explication, il y a largement de quoi s’informer sur la toile que ce soit en vidéo, en tutoriels ou en article.

À ma grande surprise, ce petit outil qui ne paie pas de mine me permet d’avancer sur des thématiques bien plus larges que celle de tenir mon budget.
En effet, je me souviens lors de la première saison, une astuce pour économiser que je m’étais trouvée était d’arrêter des produits sucrés (biscuits, viennoiseries). La motivation était forte puisque je sais bien que c’est un réel gaspillage au niveau financier et du point de vue de la santé et de la forme.
Quand, 24 heures plus tard, j’ai vu que c’était « plus fort que moi » d’acheter des biscuits, j’ai enfin pu réaliser l’ampleur du besoin/addiction qui me liait à ces produits. Alors bon, ce n’est ni flatteur ni plaisant mais au moins ça m’a permis de prendre les choses en main. Et le résultat de ce tout ce que j’ai pu mettre en place, c’est que maintenant et ce depuis trois semaines j’ai arrêté le sucre raffiné sans que ce soit un traumatisme ! You-pi !
Et là, j’y gagne sur tous les plans aussi : la santé, le moral, la forme physique et bien sûr le budget 🙂

La morale de cette histoire, c’est que tous les chemins mènent bien à Rome… !

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Redimensionnement des polices