RETRAITE DE YOGA : plongée dans les 5 YAMAS

RETRAITE DE YOGA : plongée dans les 5 YAMAS
16 février 2024 Cécile Hamet

photo : Delphine Rapeneau

Du 27 au 31 juillet 2022, 6 participantes nous ont retrouvé, Evelyne et moi, pour partager une retraite de Yoga et de développement personnel à Saint-Jouin-Bruneval (76).

Je vous invite à vous glisser dans la peau de l’une d’entre elle pour découvrir tout ce que vous rêvez de savoir sur ce moment si précieux !

photo : Evelyne Léotard

Le déclic pour m’inscrire

Le sujet « cheminer vers soi pour aller vers l’autre » m’a beaucoup parlé. J’avais besoin de faire un point. Un point sur moi, sur le regard que je porte sur moi, sur ma vie, là où j’en suis de mes décisions, de mon chemin. Si je regarde bien, je ne suis pas toujours contente de la manière dont je me comporte avec les personnes qui partagent mon quotidien, à la maison, au travail etc. Je suis un peu sur les nerfs et au-delà de vacances, j’ai surtout besoin de m’extraire de mon quotidien et de mes contraintes relationnelles pour avoir un espace pour être moi, me retrouver moi, de moi à moi.

Ça peut sembler égoïste, tous ces « moi » en quelques lignes. En même temps, si je ne fais pas ce chemin j’ai peur de me perdre, vraiment. Et au final, si ça arrive je ne serai un soutien pour plus personne. Alors, il est grand temps que je pense à moi, que je me priorise, que je m’autorise à tout lâcher et à me laisser porter – après tout ce ne sont que 5 jours.

photo : Jeanne Baur Anquetil

Premier jour, premier Yama : Ahimsa, la nonviolence

Le matin, le cadre est posé et je suis rassurée. Il n’y aura pas de conseil non-sollicité, de jugement. Chacune des participante semble ouverte. Surtout, j’ai l’impression qu’on est toute là pour une bonne raison…
Je me sens à fleur de peau et j’appréhende un peu de me lâcher émotionnellement. Je ne sais pas si j’ai vraiment envie de ça. Je verrai. On a reçu un carnet pour écrire. Je vais en profiter. Le lieu est super calme, au cœur d’une forêt. Je me sens comme dans un cocon.
Marjorie, notre hôte est pleine d’attention. Elle a concocté un délicieux gâteau pour la pause.

photo : Evelyne Léotard

Après une cérémonie d’ouverture, l’après-midi aborde le premier Yama du Yoga, la nonviolence et le soin de soi. Cécile a proposé un atelier plutôt léger et ludique pour apprendre à connaître l’autre, à coopérer. Finalement, après les animations, elle nous a demandé d’observer nos réactions par rapport aux consignes et contraintes qu’on avait reçu, pour déceler les traces de violence (frustration, agacement etc.) Nous avons eu un temps d’écriture puis un temps d’expression. Le cercle d’expression m’a d’abord surprise et inquiétée dans la forme et puis j’ai senti une grande confiance accompagnée d’une sensation de bien-être s’installer.

photo : Cécile Hamet

Le temps de yoga est très doux. Je suis très contente de m’y remettre, ça faisait longtemps que je n’avais pas été sur le tapis. J’appréhendais un peu, mais je pense que ça va aller. Evelyne a une approche très accessible et j’aime beaucoup tous les liens symboliques et spirituels qu’elle apporte à la pratique.

Après le dîner du soir, dehors sur la terrasse qui donne sur le parc boisé, nous avons eu un temps de Satsang (un échange) sur le thème de la Nonviolence. Nous avons conclu cette première journée (et toutes les autres le seront ainsi) en chantant un mantra assez joyeux. Pour demain matin, il est annoncé une cérémonie du feu. Nous allons avoir l’occasion de brûler chaque jour des petits papiers sur lesquels nous aurons inscrit ce dont nous souhaitons nous alléger. Les ateliers du jour m’ont donné de la matière… Je réfléchis et formule ce que je souhaite brûler demain, ce dont je souhaite m’alléger… Du coup, j’ai un peu du mal à m’endormir !

photo : Cécile Hamet

Deuxième jour, deuxième Yama : Satya, la vérité

Le réveil est un peu dur. On se retrouve à 7 heures pour la cérémonie du feu. Un moment assez solennel et apaisant. Des mantras, des symboles, du lien à l’autre. Nous retournons ensuite dans la salle pour pratiquer des postures et une méditation en lien avec l’enseignement du jour : Satya, la vérité, l’expression sincère de soi.

Après le petit-déjeuner silencieux (au son du chant des nombreux oiseaux présents). Nous rejoignons Cécile pour l’atelier du jour. A chaque fois le programme des journées sera le même. Les ateliers de Cécile proposeront une approche ludique, décalée, interactive de l’enseignement du matin. A chaque fois, son invitation sera la suivante : mettre en perspective nos réactions observées pendant ses mises en situations ludiques avec notre quotidien. La finalité étant de trouver des axes de changement qui peuvent apaiser certaines situations.

Lors du cercle de parole, je décide de prendre la parole. Jusque-là, je restais plutôt silencieuse. J’ai quelque chose qui me pèse un peu et quand je vois comment ça s’est passé pour les autres, j’ai l’impression que ça me ferait du bien de partager ça, même si on ne se connaît pas encore bien.

Après le déjeuner, je profite de la longue pause pour me reposer, lire et marcher un peu pour découvrir le domaine. Je n’ai pas trop envie de parler. Je suis contente de pouvoir m’isoler un peu. Je me sens vraiment libre de mon temps et en même temps nourrie dans mes réflexions.

photo : Lydie Le Gal

Vendredi, jour du troisième Yama, Asteya, la place

Cette journée se déroule comme la veille. Mis à part un petit atelier créatif qui a lieu en fin de pause méridienne. Ce jour-là nous sommes invitées chacune individuellement à créer notre « arbre de la joie ». Finalement, au moment où nous croyions avoir terminé, Evelyne et Cécile ont accroché nos arbres les uns à côté des autres. Ce tout forme un arbre plus grand et encore plus joyeux. La découverte de cette construction sous nos yeux nous émerveille !

photo : Delphine Rapeneau

Quatrième jour : Bramasharya, la modération

Le Samedi, nous abordons Bramasharya, le quatrième Yama qui parle de la modération, c’est à dire choisir et diriger son énergie en direction de notre dharma (c’est comme une mission de vie). Ce Yama fait directement écho au Dharma.

Ce samedi, une nouvelle surprise nous attend ! Après le goûter, nous embarquons pour la plage pour la dernière pratique de yoga de la journée et finir sur un pique-nique ! Quels plaisirs des sens, joies partagées. Nous sommes toutes très inspirées par la Nature qui nous entoure. Nous chantonnons joyeusement -dans une ambiance de colonie de vacances-, les mantras appris lors des veillées.

photo : Evelyne Léotard

Dimanche, jour du départ, dernier Yama : Aparigraha, le non-attachement

Dimanche matin, nous abordons le dernier Yama Aparigraha, le non-attachement. Un dernier atelier avec Cécile nous fait vibrer sur la corde de la confiance en la Vie,de l’abandon confiant dans son soutien. Le déroulement de l’atelier témoigne de la qualité relationnelle dans laquelle nous avons évolué.
Dans l’après-midi, après la cérémonie de clôture de la retraite, nous partageons notre bilan collectif et individuel. Les 5 jours m’ont permis de couper complètement et je n’ai pas vraiment envie de rentrer chez moi, de retourner au bouillonnement. Je ne suis pas la seule, aussi Cécile improvise un petit temps pour qu’on puisse partager nos appréhensions et trouver comment revenir à notre vie quotidienne en douceur.

À l’issue de ces 5 jours, je me sens régénérée, riche de belles rencontres – profondes et authentiques, de partages aussi intenses qu’émouvants. J’ai bien rangé et trié ma valise intérieure, je me sens plus en paix avec mes émotions également. Je ne sais combien de temps ce goût va perdurer mais je suis d’ores et déjà reconnaissante de m’être offert cette parenthèse. J’ancre ces sensations, je note et je laisse des traces pour me relier à cet état au moment opportun…

♥ Envie de participer ? Découvrez nos prochaines dates ici !

2 Avis

  1. Auteur
    Maryse 4 mois ll y a

    Bonjour Cécile
    Merci et bravo pour ce résumé dans lequel je me suis tout à fait retrouvée. Cinq journées exceptionnelles dont je garde un très bon souvenir malgré les secousses intérieures. Ce fut aussi éprouvant mais tellement enrichissant
    Tu as fait revivre beaucoup d’émotions, de ressentis, bien planté le décor, tes phrases sont limpides et riches.
    Bravo et encore merci pour tout ce que tu m’apportes et pour cette parenthèse que tu m’as offerte en collaboration avec Evelyne
    Au plaisir de se revoir bientôt !
    Chaleureuses bises
    Maryse

    • Auteur
      Cécile Hamet 4 mois ll y a

      Merci Maryse pour ton commentaire ! C’était un pari audacieux de me mettre dans « vos peaux » de participantes et de tenter d’imaginer comment vous avez vécu cette première parenthèse à nos côtés. Ton message et ceux des autres participantes que j’ai reçu par d’autres canaux confirment ton ressenti de « te retrouver » dans ce qui est raconté ici.
      Merci encore d’avoir pris le temps de me faire un retour ici !
      Hâte de continuer ces aventures saupoudrées de ta chaleur humaine généreuse et de ton dynamisme 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.